• USSS

Le Sporting Club Albigeois, c’est balèze




Vincent Calas a marqué un essai sur un caviar de Kevin Boulogne./Photo DDM Emilie Cayre








Battus au match aller, leur seul accroc à ce jour, les Albigeois étaient forcément revanchards. Ils l’ont démontré dès le coup d’envoi avec un ballon porté qui leur a permis de mettre les Haut-Garonnais d’entrée sur le reculoir. Mais il en fallait plus et, au prix d’une grosse défense, les visiteurs ont fini par dégager leur camp. Dans son rôle favori d’exécuteur des hautes œuvres, Benjamin Roquebert s’est avéré être un poison constant. Positionné à l’arrière, il a fait très mal au SCA par son long jeu d’occupation au pied, ses transversales liftées, sans oublier quelques percées (36) qui ont obligé les Tarnais à une extrême vigilance. C’est même lui qui, sur une pénalité de 55 m plein centre, a ouvert le score.

Caminati avait du gaz

Et les Albigeois direz-vous ? Largement dominateurs en mêlée, un peu plus approximatifs en touche notamment sur leurs lancers – l’absence de Matthieu André et le crachin ambiant sans doute – ils ont vite corrigé le tir sur une belle attaque de Caminati, très inspiré hier, qui a trouvé Decrop plein champ. Malgré quelques défenseurs sur le porte-bagages, l’ailier s’est affalé entre les poteaux. Jusqu’alors contrés sur les ballons portés, les partenaires de Gaëtan Bertrand ont doublé la mise sur leur spéciale, une pénaltouche suivie d’un maul converti en essai par Casals. De quoi mettre en confiance la bande à Mela, même si les Haut-Garonnais ont démontré qu’ils n’étaient pas quatrièmes et meilleur club 100 % amateur de la poule pour rien.

Escur craque

Hélas pour eux, la deuxième période a été d’un tout autre tonneau. Toujours aussi “suppliciés” en mêlée, ils ont aussi dû gérer les cartons de Cepezzone et Caujolle. C’en était trop pour rivaliser avec cette équipe d’Albi tout en maîtrise, qui a enfin réussi à jouer quatre-vingts minutes sans jamais desserrer son étreinte. Un essai de pénalité, un autre en force de Whetton, un service sur un plateau de Boulogne pour Calas, le score est monté comme souvent au Stadium.

Seule fausse note de la soirée, le carton rouge de Maxime Escur en fin de rencontre pour un coup de poing bête et méchant. Il risque une suspension de trois matches. Le staff va devoir plancher pour trouver des solutions au poste de pilier gauche (Jean-Jacques blessé) dans quinze jours pour la finale de la poule à Blagnac.




0 vue

VENEZ NOUS VOIR

Union Sportive Saint Sulpicienne

Maison du rugby

Quartier Pesquiès 

31410 Saint Sulpice sur Lèze

SUIVEZ NOUS

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

LIENS UTILES

La FFR.png
LOR.png
fed 1.png

CONTACTEZ NOUS

📞 : 05.61.97.34.17     📞Pierre : 07.61.64.88.80