L’USSS fait encore parler son beau jeu

  • Tebaldini et Latapie ont fait briller les lignes arrières Saint-Sulpiciennes. / photo DDM, Seb Méric
Tebaldini et Latapie ont fait briller les lignes arrières Saint-Sulpiciennes. / photo DDM, Seb Méric

> L’essentiel

La réception du Stade Bagnérais était l’occasion pour Saint-Sulpice de se rassurer dans son jeu après la déconvenue de la semaine dernière à Tarbes. Comme à son habitude, les «rouge et vert» mettaient dix minutes à s’organiser et à se discipliner. Les visiteurs profitaient de ce début de match pour prendre les devants (3-6). Mais le jeu proposé par les hommes de Labat et Argentin en ce début de saison est résolument tourné vers l’offensive et le mouvement. Après plusieurs actions très bien construites collectivement, l’ailier Beilles faisait sauter le verrou deux fois pour donner une avance confortable à la mi-temps.

Sur le coup d’envoi de la seconde mi-temps, l’USSS remettait les pleins gaz et après une remontée de grande classe, Salis venait gonfler la marque (28-6). Rien ne laissait espérer un retour des visiteurs mais la fatigue gagna les rangs des locaux. Le Stade Bagnérais reprenait le contrôle du jeu et après plusieurs fautes saint-sulpiciennes enlevait le bonus offensif par l’intermédiaire d’Apnaune sur un essai de filou.

> Les hommes

Vidal fut très efficace dans l’exercice des pénalités et a permis à Bagnères d’espérer. Gros travail des avants en mêlée fermée.

Côté Saint-Sulpicien, le duo Tebaldini-Latapie en parfait chef d’orchestre des lignes arrières. Très bel effort des ailiers pour mettre du rythme dans le jeu des locaux.

> Ils ont dit

Pierre Sardella (président Saint-Sulpice-sur Lèze) : «Personnellement, je suis satisfait de mes joueurs et de ce bloc de trois matches. Neuf points pris c’est très bien. Nous sommes tombés sur une belle équipe de Bagnère mais je tiens à féliciter les joueurs qui ont su, depuis le début de la saison, former une équipe soudée.»

Christophe Cazaux (entraîneur Bagnères-de-Bigorre) : «La défaite est logique. On passe à côté de notre première mi-temps. Mais on s’aperçoit que quand on corrige notre défense sur l’homme, on peut rivaliser. On va travailler à l’entraînement pour corriger ces erreurs.»


Saint-Sulpice-sur-Lèze 28 – Bagnères-de-Bigorre 13

MT : 21-6 ; arbitre : L. Frayssinet (CA) ; 730 spectateurs.

Vainqueurs : 3E Beilles (17, 40) Salis (41) 2T Latapie (17, 41), 3P Latapie (7, 21, 36

Vaincus : 1E Apnaune (66) 1T Vidal (66) 2P Vidal (4, 10)

Evolution du score : 0-3, 3-3, 3-6, 10-6, 13-6, 21-6 / 28-6, 28-13

Saint-Sulpice-sur-Lèze : Gimeno ; Cancian, Hermet, Roquebert, Beilles ; (o) Latapie, (m) Tebaldini ; Salis, Bonaldo, Cappezone ; Faure, Saux (Cap.) ; Gagnidze, Viozelange, Aka.

Sur le banc : Fabre, Bousquet, Eychenne, Bonhoure, Dejean, Doussain, Soulies, Rizzo.

Cartons jaunes : Bonhoure (64), Saux (74).

Bagnères-de-Bigorre : Vidal ; Lastinières, Pucheu, Saubie, Moro ; (o) Dubarry, (m) Danos ; Capberbet, Gayri, Domeco ; Dupont, Elgujauri ; Lisbani, Dambrun, Beyes.

Sur le banc : Pujo, Acosta, Dutrey, Malaret, Apnaune, Cayrolle, Matier, Basile.

Carton jaune : Lisbani (39), Dutrey (74).