Saint-Sulpice n’a pu rien faire

Léo Durant, le Vauréen en vue, a inscrit un essai./Photo DDM R. Sch.
Léo Durant, le Vauréen en vue, a inscrit un essai./Photo DDM R. Sch.

Une première période de niveau très médiocre et sans rythme où les locaux perdent leur premier ballon en touche et Saint-Sulpice-sur-Lèze ne se fait pas prier pour passer trois points.

Si les Vauréens dominent, ils perdent trop de ballons, et, bien que dangereux, ce n’est que sur pénalité qu’ils égalisent. La mêlée est chahutée, souvent relevée sans qu’on arrive à identifier les fautifs. Les locaux continuent à perdre leurs lancers en touche sur leurs temps forts, si bien que même dominés et sans véritablement d’occasion, les visiteurs accrocheurs font mieux que rester dans le match et réalistes reprennent même l’avantage à la demi-heure de jeu. Des fautes bêtes et les locaux sont même réduits à 13. Ils parviendront tout de même à revenir aux points avant les citrons sur pénalité.

Après s’être fait bouger dans les vestiaires, les Tarnais vont revenir avec un peu plus de détermination et vont prendre l’avantage, pour la première fois de la partie, sur une pénalité concrétisant leur domination. Les mêlées ne sont toujours pas propres et après plusieurs avertissements, l’arbitre décide de sortir un pilier de chaque côté.

Les deux équipes opèrent de nombreux changements, et le banc vauréen va relever le niveau de la partie. Le jeu de Lavaur se montre de plus en plus efficace et pousse dans ses retranchements Saint-Sulpice- sur-Lèze, qui souffre et se met à la faute.

Avec leur touche déficiente, c’est sur leur mêlée que les locaux vont insister et sur une «89», c’est Durand qui retrouve Mouysset. Celui-ci déborde et fait la différence sur le petit côté.

Lavaur joue mieux et insiste, Gilian Queheille, juste rentré, relance, les trois-quarts Atche et Lenfant redoublent et trouvent Léo Durand qui file à l’essai. Un très bel essai, et on pense que le dernier quart d’heure va ouvrir le bonus offensif aux XV du Jacquemart. Les visiteurs souffrent, se mettent à la faute se retrouvent à 13, mais sur la dernière action, les Tarnais vendangent leur troisième essai et s’imposent sans gloire ni bonus.


lavaur 26 – saint-sulpice sur lèze 6

MT : 6-6 ; arbitre : M.Y. Vals (Pays Catalan)

Vainqueurs : 2 E Mouysset (59), Durand (67) ; 2 T (61, 68) ; 3 P (8, 44, 54) Gabriel.

Vaincus 2 P Doussain (5, 31).

LAVAUR Atché (Avizou, 78) ; Bouzon, Hecker, Lenfant, Tigneres (Zanarelli, 68) ; Gabriel, Mouysset (Quehelle, 61) ; Marsoni (cap), Durand, Clergue (F.Bertrand 47-56 ; Lane, 68) ; Falga, Maciotta (Gauthier, 52) ; Burtila (F.Bertrand, 56), Galy (Bortolozzo, 55), Taumoepau (Grolleau, 52).

Cartons jaunes : Falga (8), Clergue (32), Burtila (47).

SAINT-SULPICE-SUR-LÈZE Gardey ; Finotto, Mazieres, Sentenac, Pit : Doussain (Cabot, 66), Olie (Dejean, 52) ; Fourthies, Bonaldo (Brunet 47-56), Fabre ; Swiadek, Saux ; Dufour (M. Meneghel, 50), Viozelangue (Y.Meneghel, 50), Caujolle (Brunet, 56).

Carton blanc Dejean (56) ; cartons jaunes : Fourthies (23), Caujolle (47), Cabot (78) ; carton rouge : Cabot (79).

ladepeche.fr