Saint Sulpice garde la main

Saux (ballon en main) avec Ferré, Faure et Fabre ont maîtrisé la fin de match./ Photo DDM, Seb Méric

> L’essentiel

Sur fond de magnifique ciel et soleil d’automne, c’est tout en maîtrise que les Saint-Sulpiciens ont atteint leur objectif malgré une entame quelque peu chaotique. Surpris dès la 5e minute par un essai de Dilhan manœuvrant bien en bout de ligne (5-0), les locaux vont recoller au score grâce au pied de Doussain et une excellente conquête en touche par Fourthies, Saux et Swiadek. Les Gersois sur des petites fautes ne pourront maintenir leur avance et à la 31e laisseront l’avantage au score aux locaux (9-8) «On ne valide pas les renvois quand on marque, on ne s’annonce pas, on n’est pas au soutien, on panique un peu dans nos 22m» relèvera Olivier Argentin «on aurait dû aller les chercher haut. et on ne l’a pas fait ! On les a attendus.»

Après le drop de Doussain «comme dans un fauteuil», les Saint-Sulpiciens seront prêts de conclure par Pit délaissé sur son aile gauche, la seule véritable occasion des Saint-Sulpiciens avant l’essai de Bonaldo à la 60e qui, en contrant un dégagement de Bensalla, va sceller le sort des Savistes : «C’était important de marquer et de prendre de la marge à ce moment-là, je suis content.»

> Les hommes

Chez les locaux on notera la solidité et l’enthousiasme de tout une équipe et on citera le jeune Julien Ferré qui, pour sa première apparition en équipe une, en plus d’une solide défense s’est montré très dangereux sur au moins une occasion devant la ligne adverse et a été bien près de conclure. On signalera aussi le premier usage du carton bleu par l’arbitre pour commotion invitant Magaldadze à rejoindre les vestiaires.

Chez les visiteurs, Janicot a donné tout ce qu’il a pu et Bertrand s’est multiplié au sein d’une équipe qui a résisté jusqu’au bout.

> Ils ont dit

Damien Denechaud et Victor Labat (entraîneurs USSS) : «Nous sommes satisfaits du résultat il nous fallait les quatre points,mais pas sur le contenu du match. Nous gagnons de la confiance et nous sommes dans une bonne dynamique. Nous aurions aimé un peu plus de mouvement et de déplacement de jeu…»

ladepeche.fr