L’USSS se fait crucifier à la sirène

  • Alors qu'ils menaient 23-22, les Saint-Sulpiciens de Doussain, ici avec Meneghel, Roux et Webley, s'inclinent à la dernière minute./ Photo Seb Méric

> L’ESSENTIEL

Pour cette première historique à Gaston-Sauret, le suspens fut au rendez-vous de ce 8e de finale de Challenge. Le public était venu nombreux encore une fois et, comme à son habitude, Saint-Sulpice rentrait rapidement dans le match en scorant après seulement une minute de jeu par Doussain. Malgré un vent tourbillonnant, les tentatives au pied furent nombreuses. Le RCHCC revenait tout de suite au score grâce à Viard, très en forme. Les visiteurs prenaient même les devants à la pause après un essai en force du talonneur Tripier. (9-13)

Les avants de Saint-Sulpice n’étaient pas en reste non plus et, après quinze minutes de jeu en seconde période, Saux allait aplatir l’essai de l’espoir. Sans lancer de véritables offensives, les Varois se montraient réalistes au pied (16-22). On pensait l’USSS abattue mais Roquebert fit repasser les siens devant en étant à la conclusion d’un essai collectivement somptueux. (73e). Malheureusement pour les «Rouge et Vert», ils perdirent le dernier ballon alors qu’on était au-delà du temps réglementaire et Jeudy venait crucifier tout un village (23-29).

> LES HOMMES

Le RCHCC a fait preuve de beaucoup de réalisme et a montré toute sa force devant. Viard fut le grand artisan de la victoire des siens.

Les avants de Saint-Sulpice ont également porté leur équipe à l’image de Cabot, Saux et Webley. Mais cette ultime maladresse coûta cher alors que Roquebert avait fait le plus dur après un essai magnifique.

> ILS ONT DIT

Victor Labat (entraîneur de Saint-Sulpice-sur-Lèze) : «C’est dommage, j’aurai signé pour une victoire d’un point avant le match. La fatigue de la saison a peut-être pesé en cette fin de match. Il reste un match retour, on ne va rien lâcher.»

Stéphane Aureilles (Entraîneur du RCHCC) : «On est content de notre performance ici où c’est compliqué de repartir avec la victoire. Nous avons fait preuve de beaucoup de réalisme. On va devoir batailler au retour car rien n’est joué.»


SAINT-SULPICE-SUR-LÈZE 23 HYÈRES-CARQUEIRANNE- LA CRAU 29

MT : 9-13 ; arbitre : C. Le Gall (N AQ) ; 1000 spectateurs.

Vainqueurs : 2E Tripier (27) Jeudy (80) ; 2T et 5P Viard (4, 34, 45, 60, 62)

Vaincus : 2E Saux (56) Roquebert (76) ; 2T Doussain (56) Roquebert (76) ; 3P Doussain (1, 15, 36)

Évolution du score : 3-0, 3-3, 6-3, 6-10, 6-13, 9-13 / 9-16, 16-16, 16-19, 16-22, 23-22, 23-29

SAINT-SULPICE-SUR-LÈZE : Doussain ; Gardey, Boyer, Roquebert, Beilles ; (o) Latapie, (m) Dejean ; Fourthies, Bonaldo, Cabot ; Webley, Saux ; Roux, Meneghel, Caujolle

Sur le banc : Viozelange, Aka, Fabre, Faure, Evrard, Claux, Ferré, Brunet

Cartons jaunes : Beilles (33), Faure (60)

HYÈRES-CARQUEIRANNE-LA CRAU : Marchini ; Jeudy, Jensen, Levèque, Radevokula ; (o) Viard, (m) Dubié ; Beaumont, Lavocat, Munoz ; Maisuradze, Charlier ; Schonenberger, Tripier, Colati

Sur le banc : Alligier, Ormea, Lucien, Poquet, Roberts, Archimbau, Nel, Merabet

Carton jaune : Lucien (54)