L’USSS s’accroche jusqu’au bout…on en redemande…

A l’image de Pierre CABOT

Ah, les phases finales, il n’y a que ça de vrai. Une ambiance de feu en tribunes, une tension à nulle autre pareille sur le terrain, il y avait tout pour que l’on se régale hier après-midi au stade Véran. Où les Hyérois attaquaient avec un avantage de six points, hérité de la victoire à Saint-Sulpice au match aller.

Avec une entame quasi parfaite, tout est bien en place pour le RC Hyères-Carqueiranne-La Crau qui, au bout de vingt minutes, est allé déjà deux fois à l’essai, tous deux initiés par des coups très bien joués par Rémi Dubié, conclus par Radevoluka et Jeudy.

Oui mais voilà, inexplicablement, les Varois vont alors se crisper. Perdre leur sérénité, s’agacer (Mérabet, qui prend un carton jaune) et même se faire bouger en mêlée par des visiteurs qui reviennent dans le match avec un essai de Boyer (17-10 à la pause).

À la reprise, les Hyérois sont requinqués. La preuve, cette belle attaque avec Levêque à la manœuvre, pour une merveille de coup de pied à suivre, chipé par Tripier au nez et à la barbe de la défense des Haut-Garonnais. Le RCHCC fait le trou et mène 22-10.

Mais les accrocheurs saint-sulpiciens reviennent au contact avec un essai de Boyer (22-17). Le RCHCC va alors appuyer sur l’accélérateur, et les visiteurs prennent la pression, concédant trois pénalités converties par Viard. À 31-17, plus les points du match aller, le trou semble fait. Erreur, les Saint-Sulpiciens, dans le sillage de Roquebert, scorent une nouvelle fois dans la foulée ! Mais à 31-24, ce sera la chant du cygne car les Hyérois, avec un contre en touche et surtout un groupé-pénétrant de presque cinquante mètres finissent le match sur les chapeaux de roues, poinçonnant ainsi leur billet pour les quarts de finale. Logique et mérité, sans contestation possible.

> ILS ONT DIT

Kévin Poquet (3e ligne du RCHCC) : «C’est le collectif qui a gagné, face à une équipe qui met beaucoup de cœur dans tout ce qu’elle fait. On a eu une grosse touche, on a fait une belle moisson.»

Stéphane Doussain (3/4 centre de Saint-Sulpice) : «On a livré un beau combat, on a donné du fil à retordre à une équipe qui a fini troisième de poule. Ils sont bien plus en place que nous sur l’ensemble des deux matchs, il n’y a rien à dire. Juste leur souhaiter bonne chance pour la suite.»


HYÈRES-CARQUEIRANNE 31 – SAINT-SULPICE 24

(A l’aller : USSS 23 – RCHCC 29) ; MT : 17-10 ; arbitre : M. Puharre (Aquitaine) ; 1 000 spectateurs.

Vainqueurs : 3E Radevokula (16), Jeudy (20), Tripier (68) ; 4P (8, 54, 56, 58) et 2T Viard (16, 20).

Vaincus : 3E Boyer (30), Gardey (52), Roquebert (63), 1 P Doussain (14), 3T Doussain (30, 52) et Roquebert (63).

RCHCC : Merabet, Tripier, Schonenberger ; Archimbeau, Winter ; Poquet, Beaumont, Lavocat ; (m) Dubié, (o) Viard ; Jeudy, Dumez, Levêque, Radevokula ; Oderda. Sur le banc : Colati, Alligier, Paoli, Maisuradze, Charlier, Archimbeau, Nel, Roberts.

Cartons jaunes : Mérabet (28), Colati (64).

Saint-Sulpice : Aka, Viozelange, Roux ; Saux, Webley ; Furard, Fourthies, Cabot ; (m) Latapie, (o) Boyer ; Beilles, Roquebert, Doussain, Pit ; Gardey.

Sur le banc : Meneghel, Bruart, Fabre, Faure, Salis, Dejean, Ferré, Caujolle.

Cartons jaunes : Roquebert (23), Roux (58).