L’USSS Héroïque face à Narbonne


Devant son public, Meneghel et ses coéquipiers ont réalisé un nouvel exploit.

Moment inoubliable à Gaston Sauret ce week-end. La première venue du légendaire RC Narbonne, deux Brennus au compteur, à Saint-Sulpice-sur-Lèze, petite commune de 2 000 habitants, s’est conclue par une fin de match haletante et pleine d’émotions comme seul le rugby de campagne sait procurer.

Du soleil, des polos confectionnés pour l’occasion et surtout 1 500 personnes présentes pour soutenir les joueurs de la Lèze ce dimanche. La fête ne pouvait qu’être belle et mémorable.

Le match s’emballa vite. L’agressivité, l’envie de jouer les ballons à la main et un public surchauffé ont permis à l’USSS de marquer en premier. Après une maladresse narbonnaise, Doussain récupéra le ballon et envoya son capitaine et talonneur Meneghel aplatir sous les poteaux. 7-0 après seulement 3 minutes de jeu. Au sortir de longues séquences de jeu devant la ligne, le RCNM réagissait en concrétisant son temps fort par un essai tout en puissance de Hollet. Deux pénalités de chaque côté envoyaient les deux équipes aux vestiaires sur un score de parité (10-10).

Le public savait que le score serait serré jusqu’à la fin. Restait à savoir qui l’emporterait. Et la deuxième mi-temps prenait des allures de tragédie grecque tellement l’ambiance était intenable et le stress palpable dans les deux camps. Narbonne possédait le ballon mais n’arrivait pas à franchir la ligne tant la défense saint-sulpicienne était héroïque. Même avec une équipe remaniée, les locaux parvenaient à scorer à chaque incursion dans le camp adverse, grâce à un Roquebert en grande forme et un Doussain sans faille dans son jeu au pied. Narbonne, avec des 3/4 très dynamiques, poussait devant l’en-but mais l’USSS, portée par son public, ne craquait pas. Jusqu’au libérateur coup de sifflet final.

Maxime Roinel