L’USSS frôle l’exploit

Devant un public très nombeux (1800 spectateurs), remarquable prestation de l’USSS, face à une équipe de Blagnac supérieurement armée et qui finira en haut du tableau. Nos « vert et rouge » sans complexe, ont  tenu la dragée haute au leader en le faisant douter jusqu’au final. Le point de bonus défensif est une maigre consolation, mais cette prestation est encourageante pour l’avenir. Prochain match de nos ténors le 22 Octobre à Gaston-Sauret, face à Valence d’Agen, autre épouvantail de la poule.

Les commentaires sur le match:

Bruno Jeanjean (coprésident de Saint-Sulpice) : «C’est une grosse frustration car les garçons y ont mis tout leur cœur. L’équipe était très diminuée par les absences, mais ça a quand même failli le faire. Au final, le match s’est joué sur deux ou trois occasions décisives que l’on n’a pas su convertir.»

Victor Labat (co-entraîneur de Saint-Sulpice) : «Paradoxalement on réalise notre meilleur match de la saison. Ce n’est pas pour remettre en cause l’arbitrage, mais je pense que si on était autant médiatisé que d’autres équipes, peut-être que les faits de jeu auraient été en notre faveur même si Blagnac mérite sa victoire.»

Mickael Meneghel (joueur de Saint-Sulpice) : «C’est dommage car on a fait un très bon match. Il y avait la place de gagner, malheureusement on a loupé de grosses occasions, notamment sur la dernière action où on tombe le ballon à quelques mètres de l’en-but. Ce soir, il y a énormément de déception.»

Christophe Deylaud (manager général de Blagnac) : «On s’était préparé à disputer un match très âpre, notamment dans l’engagement. La rencontre aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre, mais on a toujours réussi à maintenir le score. On est resté solidaire et on a su scorer sur nos actions construites.»

Eric Escribano (entraîneur des avants de Blagnac) : «On savait que cela serait difficile face à une belle équipe de Saint-Sulpice qui a beaucoup de valeurs et qui produit un beau rugby. Leur manque de réussite au pied nous permet de rester dans le match alors que de notre côté on a su enquiller aux bons moments.»

Quentin Pointud (joueur de Blagnac) : «Aujourd’hui tout n’a pas été parfait, mais on a su faire preuve de réalisme et de solidarité face à une équipe de Saint-Sulpice extrêmement costaude. C’est une victoire encourageante pour la suite du championnat.»