La clameur…



Lorsque à la 49e minute, l’arbitre portugais de la rencontre Mr Paulo DUARTE, par ailleurs excellent, expulsa d’un carton rouge sévère Benji Roquebert, une clameur insistante descendit des tribunes et fit comprendre au referee qu’il venait de toucher là le coeur de tout un peuple. Les supporters St Sulpiciens comprirent vite, à ce moment là, qu’il fallait venir en aide à leur équipe, face aux solides et redoutables Tarn et Garonnais, et c’est alors le choeur (l’autre) des tribunes, qui se mit au diapason afin de compenser (en partie) la sortie du « fénoméno ». Nos vaillants guerriers enregistrèrent vite le message et prirent alors à bras le corps le match, revenant puis prenant le score (12 à 9) grâce au pied retrouvé de Stéphane DOUSSAIN, malgré leur infériorité numérique, face à des Valenciens vacillants. Et, il aura fallu une pénalité généreuse à la dernière seconde pour permettre aux visiteurs d’arracher le match nul que personne ne leur contestera cependant.

Les Valenciens, comme on s’y attendait ont montré une équipe complète sur laquelle il faudra compter en haut de la poule. Mais, nos « rouge et vert », sur leurs valeurs de combat et de vaillance qui en surprennent beaucoup, ont su se hisser au niveau. Comme l’indiquait l’entraineur de Valence d’Agen Olivier LAURENT, le match nul est finalement équitable.

Dimanche prochain, nos ténors effectueront leur traditionnel déplacement annuel  à RODEZ.