BOUSCULÉ ET MENÉ, BLAGNAC L’A FINALEMENT EMPORTÉ

Fédérale 1 – 10e journée : Saint-Sulpice conteste la supériorité blagnacaise

Les apparences sont parfois trompeuses. Marie et les Blagnacais ne finiront pas les deux genoux à terre. Au contraire, ils emporteront la mise./ photo DDM, Xavier de Fenoyl
Les apparences sont parfois trompeuses. Marie et les Blagnacais ne finiront pas les deux genoux à terre. Au contraire, ils emporteront la mise./ photo DDM, Xavier de Fenoyl
Des avants conquérants, l’équipe méritait mieux

Peu de temps morts ou d’arrêts de jeu, pratiquement pas de fautes de mains dans ce derby de la Garonne qui, disputé devant une bonne chambrée et perturbé par un fort vent d’Autan, a tenu toutes ses promesses. En débutant vent dans le dos, les locaux par Meneghel, Bonaldo et Saux vont tout de suite bousculer des visiteurs qui subissent en mêlée mais avec Medvés et Mignonat, notamment, dominent dans les airs. Sur une combine en touche bien exécutée dans les 5 mètres, les Saint Sulpiciens sont bien près d’ouvrir le score mais c’est Ducousso qui inscrira les premiers points à la 37e minute pour faute de Roux, invité à un repos de 10 minutes sur carton jaune. En sous nombre, c’est avec un surprenant et excellent Maxime Boyer, monté en 8 pour jouer un petit côté sur mêlée, que Déjean lancera Pit pour l’essai du 5-3 à la mi-temps. Au retour des vestiaires les Blagnacais vont, par le pied de Ducousso et Vernetti, investir le camp des locaux et, avec quelques ballons écartés, envoyer quelques flèches avec Pratmarty, Piron et Duraud Bedin que la défense avec Doussain en pointe s’appliquera à contrer. Mais il faudra attendre l’heure de jeu pour voir De Freitas, après pénaltouche, inscrire l’essai qui, avec la transformation de Ducousso, permettra aux hommes de Medves de prendre le score (10-5). Il reste un bon quart d’heure et le match est indécis, aucune équipe n’a vraiment pris le dessus mais dans les cinq dernières minutes Saint-Sulpice domine, occupe les 22m des visiteurs et bénéficie de plusieurs mêlées. sans succès. Ce qui fait dire à Alexandre Latapie, le demi de mêlée saint-sulpicien : «Nous avons été efficaces en défense, nous manquons très peu de plaquages, ça se joue à l’équilibre. Sur la dernière mêlée, on peut très bien gagner le match mais ils se refont la cerise, voilà c’est le jeu.» Avis confirmé par Christophe Deylaud, le coach Blagnacais : «Saint-Sulpice a joué avec cœur et générosité et aurait pu parfaitement faire match nul ou gagner le match sur la dernière mêlée. Nous n’avons pas su nous remettre en question comme je l’avais demandé aux joueurs.» Mais c’est quand même passé.


Saint-Sulpice-sur-Lèze 5 – Blagnac 10

MT : 5-3 ; arbitre : M. Brayelle (Île-de-France) ; 1 100 spectateurs

Vainqueurs : 1E De Freitas (59) ; 1T Ducousseau (59) ; 1P Duccousseau (37)

Vaincus : 1E Pit (39)

Saint-Sulpice-sur-Lèze : Gardey ; Pit (Ferre, 53), Vaysse, Boyer, Beille ; (o) Doussain, (m) Déjean (Latapie, 41) ; Fourthies (Salis, 16), Bonaldo (Bouilhac, 36-45), Saux ; Faure (Evrard, 46), Du Preez (Eychenne, 66) ; Roux, Ménéghel (cap., Viozelange, 45), Caujolle

Exclu. tempo. : Roux (35)

Blagnac : Vernetti ; Pratmarty (Gaignard, 54), Laguerre, Piron, Dauban ; (o) Ducousseau, (m) Brun ; De Freitas, Verdy (Vachon, 53), Medves ; Mignonat (Pautou, 67), Mutel (Van Blerck, 53) ; Pointu (Marie, 61 puis Pointu, 73), Piffero (cap., Béziat, 53), Martin (Biscioni, 15)