Belle entame de saison pour l’USSS

Les Saint-Sulpiciens n'ont pas laissé respirer les Nîmois./ Photo DDM, Michel Viala
Les Saint-Sulpiciens n’ont pas laissé respirer les Nîmois./ Photo DDM, Michel Viala

Saint-Sulpice a inauguré sa saison par une victoire. La mêlée de la Lèze a bousculé sa rivale nîmoise.

> Le résumé. Saint-Sulpice a parfaitement négocié son premier match officiel. Au regard de l’étroitesse de l’écart final (+5), la victoire haut-garonnaise semble contestable. Seulement, l’apparence du chiffre est trompeuse. Les Saint-Sulpiciens, grâce à une mêlée conquérante et une parfaite concrétisation de leurs temps forts, ont posé les bases de leur victoire à l’entame des deux mi-temps. Après moins de dix minutes, l’ouvreur Maxime Boyer s’était illustré en inscrivant la bagatelle de dix points (10-0).

À la reprise alors que le tableau d’affichage était favorable aux Hauts-Garonnais (13-7). Ces derniers ont fait le break au score (23-7) à la faveur d’un exploit personnel de l’ailier Gautier Beille concluant en bout de ligne. Menés (26-7) avant l’heure de jeu, les Gardois ont alors proposé un jeu un plus ambitieux. Un jeu de déplacement, mouvement qui a fragilisé la défense saint-sulpicienne. À l’ultime minute de jeu, les Nîmois ont même arraché le point de bonus défensif par le centre remplaçant, Charles Robbe. Un point de bonus qui aura certainement son importance au terme de la phase de classement.

> Les hommes. Antony Roux a apporté une stabilité à la mêlée locale. Son vis-à-vis, Helias Nouri n’a pas passé un bon après-midi. Pierre Cabot, en numéro 8, a bien dynamisé le jeu. La botte de Maxime Boyer a été précieuse. Quant à Benjamin Roquebert, il est toujours aussi précieux au centre de l’attaque.

À Nîmes, les remplaçants ont été à la hauteur de leur réputation. L’ouvreur Romain Aleyrangues a permis à sa formation d’empocher le bonus défensif.

> Il a dit.Jean-Pierre Olzewski (coprésident de Saint-Sulpice- sur-Lèze) : «On est satisfait de débuter la saison par une victoire. On empoche quatre points face à une excellente équipe. On peut préparer la venue de Roval avec un peu plus de sérénité.»