Blagnac s’impose en patron pour conserver sa 2e place

  • À l’image de leur arrière, Daurau-Bedin (ici au plaquage), les Blagnacais ont su rester solides en défense et aller chercher une précieuse victoire./Photo DDM, Valentine Chapuis
À l’image de leur arrière, Daurau-Bedin (ici au plaquage), les Blagnacais ont su rester solides en défense et aller chercher une précieuse victoire./Photo DDM, Valentine Chapuis

Blagnac était prévenu, gagner à Saint-Sulpice cette année est très compliqué. Les joueurs de la Lèze sont solidement installés derrière le trio infernal Albi-Blagnac-Tarbes et ils comptaient bien défendre leur forteresse de Gaston-Sauret où toutes les équipes, même Albi, sont tombées.

Dès le début de la rencontre, les locaux ont su mettre de l’intensité dans leur jeu et leurs avants ont réussi à mettre à mal la mêlée Blagnacaise, emmenée par son international Benoît Piffero. On pensait assister à une rencontre rythmée et ponctuée de jolis mouvements des lignes arrières mais ce fut court. Blagnac n’est pas Albi et les Caouecs connaissent bien cette équipe de Saint-Sulpice.

Après une première période cadenassée, ils ont repris le dessus en mêlée et dans les mauls pour enfoncer et franchir la solide défense saint-sulpicienne. Les locaux, eux, n’ont pas réussi à déclencher le jeu qui fait leur force depuis le début de saison. De façon un peu déconcertante, ils se sont concentrés à jouer devant, dans l’affrontement, avec des coups de pied par-dessus pour tenter d’avancer. Frustrant donc, surtout pour des 3/4 habitués à jouer au ballon. “C’est dommage car on a vraiment l’impression depuis deux matches qu’on ne fait plus ce qu’il faut pour gagner et prendre du plaisir. On déjoue un peu même si le terrain est compliqué. C’est rageant”, se désespérait le centre Dorian Hermet.

A contrario, Blagnac s’est montré très patient et a su faire parler son expérience et sa technique collective pour aller chercher un succès très précieux dans la lutte aux premières places. Romain Fuertes, l’entraîneur des arrières des banlieusards toulousains a rendu hommage à ses adversaires en sortant des vestiaires : “C’était un match à l’ancienne. On a beaucoup de respect pour cette équipe de Saint-Sulpice et on est admiratif du jeu qui fait leur force depuis le début de saison. On est très content de gagner ici même si on aurait pu se mettre à l’abri plus tôt.”

SAINT-SULPICE-SUR-LÈZE 9 BLAGNAC 18

MT : 3-6 ; 1 480 spectateurs ; arbitre : M. Puharre (Nouvelle-Aquitaine)

Vainqueurs : 2E Piffero (46), de pénalité (74) ; 1T (74), 2P (9, 31) Augustin

Vaincus : 3P Doussain (37, 43, 55)

Évolution du score : 0-3, 0-6, 3-6 / 6-6, 6-11, 9-11, 9-18

SAINT-SULPICE-SUR-LÈZE : Jeudy ; Soulisse, Hermet, Roquebert, Beilles (o) Doussain, (m) Tebaldini ; Salis, Meneghel, Fabre ; Capezzone, Saux (cap.) ; Caujolle, Viozelange, Bousquet

Sur le banc : Milhorat, Aka, Bonaldo, Evrard, Fremont, Latapie, Dejean, Gagnidze

Exclu. tempo. : Salis (58, carton jaune)

BLAGNAC : Daurau-Bedin ; Graule, Ochoa, Saint-Martin, Charrueau (o) Augustin, (m) Ferrary ; De Freitas, Verdy, Medves ; Banière, Mutel ; Lebrequier, Piffero(cap.), Martin

Sur le banc : Biscioni, Beziat, Mignonat, Ponsolle, Allary, Bouyxou, Bonnet, Pointud

Exclu. tempo. : Daurau-Bedin (33, carton jaune)