Saint-Sulpice évite le piège basque

  • La mêlée saint-sulpicienne a encore été au rendez-vous./ Photo archives DDM, Valentine Chapuis
La mêlée saint-sulpicienne a encore été au rendez-vous./ Photo archives DDM, Valentine Chapuis

> L’essentiel

Après 15 jours sans jouer et d’entraînements hors des terrains suite aux conditions climatiques ces derniers jours, Saint-Sulpice recevait l’équipe de Mauléon pour confirmer la victoire obtenue face à Albi. On aurait pu s’imaginer que c’était une formalité pour les hommes de Labat et Argentin mais c’était sans connaître cette très belle équipe de Mauléon. Le terrain très boueux et très gras associé à un ballon rendu très glissant ne laissait aucune place au beau jeu. Tout allait se jouer avec les «gros». Et à ce jeu-là, les Basques ne manquent pas de répondant. Après une première mi-temps engagée, les visiteurs rejoignent les vestiaires sur la plus petite des marques (0-3)

Aussi étonnant que cela puisse paraître, Saint-Sulpice marqua en force sur leur seule opportunité en deuxième période. Le score n’évoluera plus et les locaux auront imposé leur force en mêlée fermée. Mauléon, malgré de belles occasions de revenir n’aura pas réussi à franchir la défense toujours aussi valeureuse des «rouge et vert».

> Les hommes

À Mauléon, la charnière Donadieu – Claverie a bien mené son équipe dans le jeu au pied et dans l’occupation mais les avants n’ont pas réussi à renverser la mêlée haut-garonnaise.

Repositionné à droite, Bousquet aura fait mal aux Basques. Le huit de devant emmené par une 3e ligne Salis-Bonaldo-Fabre en très grande forme était sur tous les points chauds.

> Ils ont dit

Olivier Argentin (entraîneur Saint-Sulpice-sur-Lèze) : «On le savait. Mauléon est équipe très solide, très disciplinée et très compliquée à jouer. Seuls les 4points étaient importants aujourd’hui. Ça fait 15 jours qu’on s’entraîne dans un gymnase donc je suis satisfait du résultat.»

Arnaud Héguy (entraîneur Mauléon) : «Même si c’est un bon point, on peut avoir quelques regrets, notamment sur notre mêlée. Si on gagne aujourd’hui personne n’aurait rien eu à redire. Dommage de pas avoir scoré devant la ligne. Saint-Sulpice a su le faire.»

Saint-Sulpice-sur-Lèze 7 – Mauléon 3

MT : 0-3 ; arbitre : J. Andreani (Côte d’Azur) ; 850 spectateurs.

Vainqueurs : 1E Capezzone (56), 1T Doussain.

Vaincus : 1P Claverie (17).

Evolution du score : 0-3 / 7-3.

Saint-Sulpice-sur-Lèze : Jeudy ; Soulisse, Hermet, Ferre, Cancian ; (o) Doussain, (m) Dejean ; Salis, Bonaldo, Fabre ; Capezzone, Saux (Cap.) ; Caujolle, Viozelange, Bousquet.

Sur le banc : Aka, Soulage, Evrard, Meneghel, Tebaldini, Latapie, Beilles, Gagnidze.

Mauléon : Descazeaux ; Carrique, Rosier, Barberarena, Queheille ; (o) Claverie, (m) Donadieu ; Caballero, Lafon, Aramburu ; Ainciburu, Cazobon (Cap.) ; Derdoy, Capdevielle, Goyhenexe.

Sur le banc : Larramendy, Cazobon, Salla Beremborde, Orabe, Loupau, Pribat, Eppherre, Perez.

Carton jaune : Larramendy (75).